wein.plus
Attention
Vous utilisez un ancien navigateur qui peut ne pas fonctionner comme prévu. Pour une meilleure expérience de navigation, plus sûre, veuillez mettre à jour votre navigateur.

Se connecter Devenez membre

Régions

Description complète de toutes les zones de culture européennes, de leurs cépages, de leurs traditions et de leurs règles juridiques, avec des cartes.

Description de France

La France est un pays viticole relativement jeune par rapport à la Grèce et à l'Italie. Les premiers ceps ont été apportés au 6e siècle avant J.-C. par les Grecs, qui ont fondé Massalia (latin Massillia = Marseille) dans le sud-ouest, sur la côte méditerranéenne. À cette époque, le pays que les Romains n'appelleront que plus tard la Gaule était habité par différentes tribus de Celtes (Allobroges, Ambiens, Arvernes, Bituriges, Cénomans et autres en France, Noriques en Bavière et en Autriche). Un commerce intense s'est développé et les Grecs ont couvert les besoins. Lorsque ces derniers ont immigré dans la plaine du Pô au 5e siècle, ils ont découvert le vin italien et ont commencé à l'importer. Les futurs Français consommaient donc du vin depuis longtemps, avant de commencer à en cultiver eux-mêmes à grande échelle. La conquête de la Gaule par Jules César (100-44 av. J.-C.) a entraîné une diffusion systématique. Cela s'est produit au 1er siècle dans la vallée du Rhône, au 2e siècle en Bourgogne et à Bordeaux et au 3e siècle dans la Loire. L'empereur romain Marcus Aurelius Probus (232-282) a levé l'interdiction de l'empereur Domitien (51-96) et a ordonné la plantation de vignes dans toute la Gaule au milieu du 3e siècle.

Frankreich - Probus und Karl der Große

Le roi des Francs et futur empereur Charlemagne (742-814) a donné par ses ordonnances une impulsion décisive à la viticulture dans la France actuelle. C'est au monastère de Cîteaux, en Bourgogne, qu'a été fondé en 1098 l'ordre catholique des Cisterciens, qui s'est rapidement répandu dans toute l'Europe. Les moines ont perfectionné la viticulture en ce qui concerne le choix du type de sol, la sélection des cépages et la vinification, ce qui a eu des répercussions dans toute l'Europe. Mais l'ordre des bénédictins, dont le membre le plus célèbre fut Dom Pierre Pérignon (1638-1715), l'"inventeur" de l'assemblage, a également joué un rôle important dans la viticulture. Il convient également de mentionner que le vin a été pris en compte dans le calendrier révolutionnaire français, le mois de septembre prenant le nom de Vendémiaire.

En 1855 a eu lieu la fameuse classification de Bordeaux. Cela a eu une grande influence sur les systèmes de classes de qualité ultérieurs, qui varient considérablement d'une région à l'autre. Peu après, le pays a été le point de départ de la plus grande et de la plus vaste catastrophe de l'histoire de la viticulture, lorsque le phylloxéra ainsi que l'oïdium et le mildiou ont entamé leur campagne d'extermination dans toute l'Europe à partir des années 1860. La France fut particulièrement touchée, plus des trois cinquièmes (700.000 hectares) des vignobles furent détruits. Mais au même moment, les "années d'or du Bordelais" ont donné le signal d'un nouveau départ, avec la plantation de vignobles à grande échelle dans le Médoc.

En France, on s'est rendu compte très tôt que sur un sol donné, sous l'influence du microclimat local et de cépages spécialement sélectionnés, on pouvait obtenir un vin aux caractéristiques uniques. Les cisterciens ont posé la première pierre dès le Moyen Âge. Le terme de terroir a été inventé au cours du premier tiers du 20e siècle. Dans les années 1920, le propriétaire de domaine Pierre Le Roy de Boiseaumarié (1890-1967) a décrit les cépages idéaux pour le Châteauneuf-du-Pape en se basant sur le sol et le climat typiques de la région qu'il a définie. D'autres impulsions ont été données par Joseph Capus (1868-1947), considéré avec Boiseaumarié comme l'initiateur du système d'appellation.

Régions viticoles

La France a été le premier pays à répertorier géographiquement ses régions viticoles. Cela s'est fait en définissant des zones et des limites légalement valables, à partir desquelles la qualité spécifique d'un vin peut être clairement déduite. L'appellation en question est claire et unique. Plus un vin est bon, plus les dispositions sont précises et, en règle générale, plus la zone est petite. Le système particulier de "l'origine contrôlée" est décrit sous Appellation d'Origine Protégée; il est contrôlé par l'autorité INAO. Le pays est divisé administrativement en 101 départements (96 en Europe). Les régions viticoles sont réparties de manière assez homogène sur les trois quarts de la surface. Sous la protection et la surveillance de l'INAO, il existe environ 400 zones AOP (vins de qualité) ainsi qu'une centaine de zones IGP (vins de pays). Contrairement à l'Italie (où c'est identique à 100%), il n'y a guère de correspondance entre les régions viticoles et les frontières politiques:

Frankreich - Karte von Frankreich und Bordeauzx

Région viticole

Départements

Chefs-lieux

Hectares

Armagnac Gers, Landes, Lot-et-Garonne Également 12.000
Bordeaux Gironde Bordeaux 113.000
Bourgogne Côte d'Or, Saône-et-Loire, Nièvre, Sâone-et-Loire Dijon 40.000
Champagne Ardennes, Aube, Marne, Haute-Marne Épernay, Reims 34.000
Cognac Charente Cognac 75.000
Alsace Bas-Rhin, Haut-Rhin Strasbourg 15.000
Jura Jura Lons-le-Saunier 1.900
Corse Corse-du-Sud, Haute-Corse Ajaccio 7.500
Languedoc Ardèche, Ariège, Aveyron, Haute-Loire, Gard, Gers, Hautes-Pyrénées, Hérault, Lot, Lòzere, Tarn, Tarn-et-Garonne, Pyrénées-Orientales Montpellier, Toulouse 201.000
Loire Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe, Vendée Angers, Nantes, Saumur 70.000
Lorraine Meurthe-et-Moselle, Meuse, Moselle, Vosges Metz 125
Provence Alpes-de-Haute-Provence, Bouches-du-Rhône, Var, Vaucluse,
Hautes-Alpes, Alpes-Maritimes
Aix-en-Provence, Avignon, Marseille, Nice 25.000
Rhône Ain, Ardèche, Drôme, Isère, Loire, Rhône, Savoie, Haute-Savoie Lyon, Montélimar 80.000
Roussillon Pyrénées-Orientales Perpignan 23.000
Savoie Haute-Savoie, Savoie Chambéry 2.100
Sud-ouest de la France Arriège, Aude, Aveyron, Cantal, Charente, Charente-Maritime, Dordogne, Gers, Gironde, Hautes-Pyrénées, Landes, Lot, Lot-et-Garonne,
Pyrénées-Atlantiques, Tarn
Angoulême, Carcassonne, Montauban 160.000

Cépages et surfaces viticoles

En ce qui concerne les cépages, différentes philosophies ou styles prédominent. Dans le sud et le sud-ouest, notamment dans le Bordelais, les vins rouges sont spécialement assemblés à partir de plusieurs cépages, ce sont les cuvées classiques, pour lesquelles il existe le terme d'assemblage bordelais. En revanche, dans les régions plus septentrionales comme le Chablis, l'Alsace, la Loire, la Savoie et surtout la Bourgogne, les vins sont généralement élaborés à partir d'un seul cépage. En Bourgogne notamment, le système de classification des terroirs et le système de classification qui en découle sont particulièrement développés. Dans le cadre des programmes d'arrachage de l'UE, environ 180.000 hectares de vignes ont été arrachés entre 1988 et 2010. C'est surtout le Languedoc-Roussillon qui a été touché

Il existe près de 70.000 exploitations viticoles avec en moyenne neuf hectares de vignes. Environ 45% d'entre elles transforment elles-mêmes les raisins et produisent 55% de la production, le reste livre aux coopératives viticoles. La production se compose de 45% de vins rouges, 43% de vins blancs (dont une grande partie en eaux-de-vie) et 12% de vins rosés. Environ 62% sont des vins AOP, 18% des vins IGP et 20% des vins de France. En 2014, la surface totale de vignoble était de 789.000 hectares, dont 46,5 millions d'hectolitres de vin ont été produits. La France se situe ainsi dans le peloton de tête mondial avec l'Espagne et l'Italie (voir également à ce sujet sous Quantités de production de vin). Le tableau des cépages en 2016 avec le top 50 (statistiques Kym Anderson):

Cépage Couleur Synonymes ou nom français Hectares
Merlot rouge - 108.483
Trebbiano Toscano blanc Ugni Blanc 78.842
Garnacha Tinta rouge Grenache noir 78.631
Syrah rouge - 62.211
Chardonnay blanc - 47.451
Cabernet Sauvignon rouge - 46.555
Cabernet franc rouge - 32.327
Mazuelo rouge Carignan 31.760
Pinot noir rouge - 31.602
Sauvignon blanc blanc - 28.084
Gamay rouge Gamay noir 24.095
Cinsaut rouge Picard Noir 15.930
Pinot Meunier rouge - 12.130
Sémillon blanc - 10.234
Melon de Bourgogne blanc Melon 9.550
Chenin Blanc blanc - 9.432
Viognier blanc - 8.823
Monastrell rouge Mourvèdre 8.754
Colombard blanc - 8.441
Muscat Blanc / Muscat blanc - 7.333
Cot rouge Côt, Malbec, Pressac 6.100
Garnacha Blanca blanc Grenache blanc 5.130
Vermentino blanc Rollé 4.642
Riesling blanc - 4.025
Marselan rouge - 3.662
Gewürztraminer / Traminer blanc Gentil Rose Aromatique, Savagnin Blanc 3.320
Caladoc rouge - 3.062
Gros Manseng blanc - 3.046
Pinot Gris blanc - 2.867
Alicante Henri Bouschet rouge Alicante Bouschet 2.607
Tannat rouge - 2.513
Muscat d'Alexandrie blanc - 2.462
Auxerrois blanc Auxerrois Blanc 2.409
Muscat d'Hambourg rouge - 2.325
Clairette blanc Blanquette, Clairet, Clairette Blanche 2.042
Grolleau Noir rouge - 1.949
Aligoté blanc - 1.927
Roussanne blanc Petite Roussette, Roussanne blanche 1.831
Macabeo blanc Maccabéo 1.657
Piquepoul Blanc blanc Picboul, Picpoul de Pinet 1.564
Folle Blanche blanc - 1.554
Mauzac Blanc blanc Mauzac, Mausac 1.526
Sangiovese rouge - 1.503
Fer rouge Fer Servadou 1.502
Marsanne blanc Marsanne Blanche, Roussette Grosse 1.484
Muscadelle blanc - 1.412
Garnacha Roja blanc Grenache Gris 1.253
Petit Manseng blanc Manseng blanc, 1.247
Pinot Blanc blanc Auvernat Blanc 1.181
Aramon Noir rouge - 1.167

Catégories de vin / niveaux de qualité

En août 2009, l'organisation du marché du vin de l'UE est entrée en vigueur avec des modifications fondamentales des désignations de vins et des niveaux de qualité. L'appellation AOC peut continuer à être utilisée comme alternative. Les trois niveaux de qualité sont (voir aussi en détail sous Système de qualité):

Vin de France (Vins sans Indication Géographique)

Vins sans indication géographique. Elle a remplacé l'ancienne appellation Vin de table. En revanche, les cépages de toute la France sont autorisés. Il existe des vins sans et avec indication de cépage et/ou de millésime. Ce n'est pas l'INAO qui est responsable comme pour les vins de qualité et les vins de pays, mais l'association Anivin de France.

IGP (Indication Géographique Protégée)

Vins avec indication géographique protégée. A remplacé l'ancienne appellation Vin de pays. Les vins sont soumis à des directives de production moins strictes. Les cépages recommandés et les rendements maximaux sont certes définis, mais il y a plus de liberté que pour les AOP. Il est également possible d'utiliser d'autres cépages que ceux recommandés. On distingue hiérarchiquement les IGP régionales, les IGP départementales et les IGP de petites zones en fonction de leur taille ou de leur étendue. Les six plus grandes zones IGP régionales sont l'Atlantique, le Comté Tolosan, les Comtés Rhodaniens, la Méditerranée, les Pays d'Oc et le Val de Loire.

VDQS (Vin Délimité de Qualité Supérieure)

Ce niveau a été créé en 1949 comme étape préalable au classement AOC. Les directives de production doivent désormais être élaborées selon les normes AOP et le lien avec le terroir doit être prouvé. Ces vins ont ainsi été surclassés en AOP.

AOP (Appellation d'Origine Protégée) ou
AOC (Appellation d'Origine Contrôlée)

Le nouveau sommet de la pyramide de la qualité. Par rapport à l'ancienne AOC, les contrôles effectués par des organismes indépendants ont été renforcés. Il existe trois niveaux: AOP Cru (vins issus d'un domaine, d'un lieu-dit ou d'une parcelle), AOP Communal (vins issus d'une commune) et AOP Régional (vins issus d'une région). Voir en détail sous Appellation d'Origine Protégée.

Systèmes de classification spéciaux

En plus des niveaux de qualité conformes à l'UE, il existe en France des systèmes de classification parfois déroutants, qui varient d'une région à l'autre. Il s'agit de la classification de Bordeaux pour le Médoc et le Sauternes datant de 1855, de la classification de Bourgogne, ainsi que des classifications de Graves et de Saint-Émilion effectuées à intervalles réguliers. Voir à ce sujet une liste complète sous Grand Cru.

Institutions et organismes

Les auteurs et critiques de vin français influents sont ou ont été Michel Bettane, Guy Bonnefoit, Pierre Brejoux, Thierry Desseauve, Patrick Dussert-Gerber, Odette Kahn, Alexis Lichine, Émile Peynaud, Olivier Poussier, André Simon et Christian Vanneque. Parmi les principaux magazines ou guides de vin, on compte quatre ouvrages: le Guide des Vins, Hachette, Le Guide des Meilleurs Vins de France et Le Grand Guide des Vins.

Outre les institutions nationales, il existe également quelques institutions viticoles internationales importantes ayant leur siège en France pour la recherche et le développement, les standards et les normes ainsi que les représentations professionnelles. Il s'agit de l'OCVV (Office communautaire des variétés végétales), de la FIJEV (Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains des Vins et Spiritueux), de l'IFV (Institut Français de la Vigne et du Vin), de l'INAO (Institut National des Appellations d'Origine), INRAE (Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement), ISVV (Institut des Sciences de la Vigne et du Vin), OIV (Organisation Internationale de la Vigne et du Vin) et UPOV (Union internationale pour la Protection des Obtentions Végétales).

Probus: Histoire Wien WIKI
Charlemagne
: De Albrecht Dürer - Domaine public, lien
France
: De French vineyards, France blank
Eric Gaba(Sting - fr:Sting) œuvre dérivée: Sdaubert (talk)
travail dérivé: Furfur (talk), CC BY-SA 2.5, lien
Bordeaux: par Domenico-de-ga, CC BY-SA 3.0, lien

Dans cette section, vous trouverez
En ce moment 150,033 vins et 23,359 Producers, incluant 2,176 producteurs classés.
Système de notation Leurs sources dans le Guide du vin Echantillons de vins

EVENEMENTS PROCHES DE VOUS